change language     -        


Un important trafic de Lego a été démantelé à Portland

May 7, 2018, 6:17 pm

Type: law

       




news_image

Le responsable cachait 42 000 euros de boîtes de Lego volées dans son garage.


 

La semaine dernière, la police de Portland a interpellé Raji Azar, un homme de 40 ans suspecté d’être à la tête d’une vaste opération d’achat et de revente de Lego volés. 26 chefs d’accusation pèsent contre lui depuis sa mise en examen, vendredi 27 avril.

Dans un communiqué diffusé le même jour par la police de Portland, les détectives en charge de l’affaire expliquent que la petite entreprise de Raji Azar reposait totalement sur Internet. Grâce à des sites de petites annonces comme Craigslist, il entrait en contact avec « des individus souffrant souvent d’addiction aux opioïdes ou d’autres drogues » et les chargeait de cambrioler des magasins. Le vol comis, il rachetait le butin de ses sbires et le mettait en vente en ligne.





Une perquisition au domicile d’Azar a permis à la police de découvrir des dizaines de boîtes de Lego. Les enquêteurs de Fred Meyer, la chaîne de supermarchés dans laquelle elles ont probablement été dérobées, estiment leur valeur totale à presque 50 000 dollars (42 000 euros).

 

Le montage criminel d’Azar a pu être défait grâce aux efforts de la Fred Meyer Organized Retail Theft Unit et de la Northwest Organized Retail Crime Alliance, deux organismes de lutte contre le vol dans les magasins. Jeudi 26 avril, Azar a rencontré des policiers infiltrés qui se faisaient passer pour des cambrioleurs à la recherche d’un moyen d’écouler un gros butin pour une bouchée de pain. Azar a été arrêté après la rencontre, au cours de laquelle il a acheté ce qu’il croyait être 13 000 dollars de boîtes de Lego volées.

Le trafic de petites briques de plastique peut sembler bizarre. Pourtant, c’est une activité criminelle presque parfaite : les Lego sont coûteux et n’ont pas de numéro de série, ce qui rend difficile l’identification de set volés.

Ces avantages n’ont pas échappés aux criminels eux-mêmes. En 2016, un autre voleur de Lego a été interpellé après avoir essayé de vendre des boîtes à des policiers en civil. Butin total : 50 000 dollars. En Floride, un homme surnommé « Lego Bandit » a dérobé pour 1,7 million d’euros de Lego et autres jouets. En 2014, la police de la ville de Phoenix, dans l’Arizona, a mis un terme aux activités d’une bande qui avait volé 170 000 euros de Lego.

 


Source: motherboard