change language     -        


Une femme de 27 ans meurt tragiquement d’un cancer, puis la famille découvre un message Facebook posté 24h plus tôt

January 17, 2018, 6:56 pm

Type: amazing

       




news_image

La mort est quelque chose que nous devons tous affronter à un moment dans notre vie. Que ce soit la mort d’un proche ou que vous vous battiez pour rester en vie – ce n’est jamais facile d’affronter la mort tout seul.

Heureusement, la plupart des personnes n’ont pas à y penser avant d’être assez âgé, et, c’est triste à dire, mais certaines personnes doivent y faire face alors qu’elles sont encore jeunes. Holly Butcher était l’une de ces personnes.

Quand Holly a eu 26 ans, elle a appris qu’elle avait un cancer agressif, et elle a commencé à beaucoup penser à la mort.

Elle a décidé d’écrire une dernière lettre avant de mourir, et a posté sa lettre bouleversante sur sa page Facebook le 3 janvier 2018.

Moins de 24 heures après la publication de sa lettre d’adieu, Holly est morte, entourée de sa famille.

Maintenant, son message touche des gens du monde entier, et tout le monde est bouleversé par les mots d’Holly.

Voici comment elle commence sa lettre :
« C’est quelque chose d’étrange de prendre conscience et d’accepter sa mortalité à 26 ans. C’est juste l’une de ces choses qu’on ignore. Les jours passent et vous supposez tout simplement qu’ils continueront à arriver ; jusqu’à ce que l’imprévisible arrive. J’ai toujours imaginé que je deviendrais vieille, ridée et avec des cheveux gris – fort probablement causés par une belle famille (beaucoup d’enfants) que j’aurais bâtie avec l’amour de ma vie. J’en ai tellement envie que ça fait mal. »

 

Facebook / Holly Butcher

« C’est ça le truc avec la vie ; c’est fragile, précieux et imprévisible et chaque jour est un cadeau, pas un droit acquis.
Actuellement, j’ai 27 ans. Je ne veux pas partir. J’aime ma vie. Je suis heureuse… Je le dois à mes proches. Mais je n’ai plus le contrôle.
Je n’ai pas commencé cette « note avant que je meure » pour qu’on ait peur de la mort – J’aime le fait que nous sommes majoritairement ignorants de cette inévitabilité… Sauf que je veux en parler et que c’est traité comme un sujet « tabou » qui n’arrivera jamais à aucun d’entre nous… C’était un peu dur.
Je veux juste dire aux gens d’arrêter de s’inquiéter autant avec les petits stress insignifiants de la vie et d’essayer de se souvenir que nous avons tous le même destin après tout, alors faites ce que vous pouvez pour que votre temps vaille la peine et soit formidable, moins les conneries.

Facebook / Holly Butcher

J’ai partagé beaucoup de mes pensées ci-dessous, car j’ai eu beaucoup de temps pour réfléchir à la vie ces derniers mois. Bien sûr, le plus souvent, c’est en plein milieu de la nuit que ces choses aléatoires me viennent en tête !
Ces fois où vous vous plaignez de choses ridicules (quelque chose que j’ai remarqué de nombreuses fois ces derniers mois), pensez à quelqu’un qui affronte un vrai problème. Soyez reconnaissant pour votre problème mineur et surmontez-le. C’est OK d’admettre que quelque chose vous agace, mais essayez de ne pas rester bloqué dessus et d’affecter les journées des autres de façon négative.

Une fois que vous faites ça, sortez et prenez une bonne inspiration de cet air frais australien tout au fond de vos poumons, regardez à quel point le ciel est bleu et à quel point les arbres sont verts ; c’est tellement beau. Pensez à quel point vous êtes chanceux de pouvoir faire ça – respirer.
Vous étiez peut-être pris dans un mauvais trafic aujourd’hui, ou vous avez eu un mauvais sommeil parce que vos beaux bébés vous ont réveillé, ou votre coiffeur a coupé vos cheveux trop courts. Vos nouveaux faux ongles ont peut-être été abimés, vos seins sont trop petits, ou vous avez de la cellulite sur vos fesses et votre ventre est flasque.

Facebook / Holly Butcher

Laissez partir toute cette merde… Je vous jure que vous ne penserez pas à ces choses quand votre tour viendra. Tout ça est TELLEMENT insignifiant quand vous regardez la vie dans son ensemble. Je regarde mon corps dépérir sous mes yeux sans que je puisse y faire quoi que ce soit et tout ce que j’aurais souhaité c’est avoir un autre anniversaire ou un autre Noël avec ma famille, ou juste un jour de plus avec compagnon et mon chien.
Juste un de plus.
J’entends les gens se plaindre d’à quel point leur travail est terrible ou à quel point c’est difficile de faire de l’exercice – Soyez reconnaissant d’être physiquement capable de le faire. Le travail et les exercices peuvent avoir l’air d’être des choses banales… jusqu’à ce que votre corps ne vous permette pas de faire ni l’un ni l’autre.

Facebook / Holly Butcher

J’ai essayé d’avoir une vie saine, en fait, c’était probablement ma passion principale. Appréciez votre santé et votre corps qui fonctionne – même si vous n’avez pas la taille idéale. Prenez-en soin et acceptez à quel point il est merveilleux. Faites-le bouger et nourrissez-le avec de la nourriture fraiche. Ne soyez pas obsédé par lui.
Souvenez-vous qu’une bonne santé, ça concerne plus que le corps… travaillez aussi dur à trouver votre bonheur mental, émotionnel et spirituel. Ainsi, vous réaliserez peut-être à quel point le corps parfait décrit par les médias est vraiment insignifiant et absolument pas important… Pendant que je suis sur le sujet, effacez tous les comptes qui apparaissent sur votre fil d’actualité et qui vous font vous sentir mal dans votre peau. Que ce soit un ami ou pas… Soyez sans pitié pour votre propre bien-être.
Soyez reconnaissant pour chaque jour où vous n’avez pas de douleur et même le jour où vous allez mal avec un petit rhum, un dos douloureux ou une cheville tordue, acceptez que c’est de la merde, mais soyez reconnaissant que ça ne menace pas votre vie et que ça partira.
Plaignez-vous moins !… Et aidez-vous les uns les autres plus souvent.
Donnez, donnez, donnez. C’est vrai que vous êtes plus heureux en faisant des choses pour les autres que pour vous-même. J’aurais voulu l’avoir fait plus souvent.
Depuis que je suis malade, j’ai rencontré les personnes les plus incroyablement généreuses et gentilles et j’ai été la bénéficiaire des mots les plus attentionnés et aimants qui soient et du soutien de ma famille, de mes amis et d’inconnus ; plus que je ne pourrais donner en retour. Je ne l’oublierai jamais et je serai éternellement reconnaissante envers toutes ces personnes.

MaxPixel

C’est quelque chose d’étrange d’avoir de l’argent à dépenser à la fin… quand vous êtes en train de mourir. Ce n’est pas le moment où vous sortez et achetez les choses matérielles que vous achèteriez en temps normal, comme une nouvelle robe. Ça vous pousse à penser à quel point c’est idiot que nous pensions que ça vaut la peine de dépenser autant d’argent sur de nouveaux vêtements et de nouvelles « choses » dans notre vie.
Achetez quelque chose de gentil pour votre ami au lieu d’une autre robe, d’un produit de beau ou d’un bijou pour le prochain mariage auquel vous assisterez. 1. Ça n’intéresse personne si vous portez la même chose deux fois 2. Ça donne un sentiment de bien-être. Invitez-les à diner, ou mieux encore, faites-leur à manger. Apportez-leur un café. Donnez/achetez-leur une plante, un massage ou une bougie et dites-leur que vous les aimez quand vous le leur donnez.

Facebook / Holly Butcher

Accordez de la valeur au temps des autres. Ne les faites pas attendre parce que vous vous êtes nul quand il s’agit d’être à l’heure. Préparez-vous plus tôt si vous êtes une de ces personnes et appréciez que vos amis veuillent partager leur temps avec vous, pas à s’asseoir seul, en attendant un ami. Vous gagnerez aussi du respect ! Amen ma sœur. 
Cette année, notre famille a accepté de ne pas offrir de présents et même si l’arbre avait l’air plutôt triste et vide (j’ai presque craqué lors du Réveillon de Noël !), c’était tellement bien parce que les gens n’avaient pas le stress du shopping et l’effort a été investi dans une jolie carte écrite pour les uns et les autres. En plus, imaginer ma famille essayer de m’acheter un cadeau qui leur reviendrait probablement est bizarre ! Ça peut avoir l’air nul, mais ces cartes veulent dire beaucoup plus que n’importe quel achat. J’avoue que c’était aussi plus facile à faire chez nous parce que nous n’avons pas de jeunes enfants à la maison. Enfin, la morale de l’histoire – les cadeaux ne sont pas nécessaires pour un Noël plein de sens. Passons à autre chose. Utilisez votre argent pour des expériences… Ou du moins, ne ratez pas des expériences parce que vous avez utilisé tout votre argent sur des trucs matériels.

Facebook / Holly Butcher

Investissez l’effort qu’il faut pour passer cette journée à la plage que vous repoussez sans cesse. Plongez vos pieds dans l’eau et enfoncez vos orteils dans le sable. Trempez votre visage avec l’eau salée.
Retrouvez-vous en pleine nature.
Essayer de simplement jouir des moments et d’être présent au lieu de les capturer à travers l’écran de votre téléphone.
La vie n’est pas faite pour être vécue à travers un écran, il ne s’agit pas non plus de faire la photo parfaite… profitez du putain de moment, les gens ! Arrêtez d’essayer de le capturer pour tous les autres.

Pixabay

Question rhétorique aléatoire. Est-ce que ces heures que vous passez à faire votre coiffure et votre maquillage chaque jour ou pour sortir le soir valent vraiment la peine ? Je n’ai jamais compris ça à propos de la gent féminine.
De temps en temps, levez-vous tôt et écoutez les oiseaux en regardant les belles couleurs que le soleil crée en se levant.
Écoutez de la musique… écoutez vraiment. La musique est une thérapie. Les vieux trucs sont les meilleurs.
Faites des câlins à votre chien. Ça va le plus me manquer, et de loin.
Parlez à vos amis. Posez votre téléphone. Est-ce qu’ils vont bien ?

Facebook / Holly Butcher

Travaillez pour vivre, ne vivez pas pour travailler. 
Sérieusement, faites ce qui rend votre cœur heureux.
Mangez le gâteau. Zéro culpabilité.
Dites non aux choses que vous ne voulez pas faire.
Ne vous sentez pas forcé de faire des choses parce que d’autres personnes pourraient penser que c’est une vie accomplie… vous pourriez vouloir d’une vie médiocre et c’est vraiment OK !

Facebook / Holly Butcher

Dites à vos proches que vous les aimez à chaque fois que vous en avez l’occasion et aimez-les avec tout ce que vous avez.
Aussi, souvenez-vous que si quelque chose vous rend misérable, vous avez le pouvoir de changer ça – au travail ou en amour ou quoi que ce soit. Ayez les tripes de changer. Vous ne savez pas combien de temps vous avez sur cette terre, alors ne le gâchez pas à être misérable. Je sais qu’on le dit tout le temps, mais ça ne pourrait pas être plus vrai.

Buckley Air Force Base / U.S. Air Force photo by Senior Airman Marcy Copeland

De toutes façons, ce n’est que des conseils de vie d’une jeune fille. Suivez-les ou pas, peu m’importe !
Oh et une dernière chose, si vous pouvez, faites une bonne action pour l’humanité (et moi-même) et commencez à faire don de votre sang régulièrement. Ça vous fera vous sentir bien avec le bonus de sauver des vies. Je sens que c’est quelque chose qui est tellement négligé alors que chaque don peut sauver 3 vies ! C’est un impact massif que chaque personne peut avoir et la procédure est vraiment très simple.
Les dons de sang (plus de poches de sang que je ne pourrais compter) ont aidé à me garder en vie pendant une année de plus – une année que je serai pour toujours reconnaissante d’avoir passée sur Terre avec ma famille, mes amis et mon chien. Une année pendant laquelle j’ai vécu les meilleurs moments de ma vie.
…jusqu’à ce qu’on se retrouve à nouveau.
Hol
Kärlek

Facebook / Holly Butcher

Je ne peux rien faire d’autre que de verser une larme pour chaque mot que Holly a écrit. Ça peut être difficile à appliquer dans la vie de tous les jours, mais si nous pensions tous comme ça plus souvent, le monde serait un endroit meilleur, et nous, les humains, serions un peu plus heureux.

Veuillez partager la belle lettre d’Holly en l’honneur d’une jeune femme intelligente et merveilleuse qui avait tellement de bons conseils à partager. Repose en paix.


Source: Newsner